Certifié RNCP

Les principes de la sophrologie

La sophrologie et le sophrologue respectent certains principes de base qui sont essentiels à l’efficacité de la pratique.

Le principe de l’action positive :

En sophrologie, on se concentre sur l’aspect positif d’une action, d’un ressenti ou d’une pensée. L’idée ici est de créer « le cercle du positif » dans lequel des pensées positives entrainent des ressentis et des actions positives pour soi et pour sa vie. Initier ce cercle fait partie du travail effectué par le sophrologue et vous-même durant l'accompagnement.

Le principe d’intégration de son schéma corporel :

Le schéma corporel c’est la représentation qu’un individu se fait de lui même. Cette représentation tient compte de son physique et de sa physiologie, de ses ressentis et émotions, de ses pensées et de son image de soi. Le sophrologue, dans chacun des exercices qu’il propose, travaille sur une meilleure appréhension de ce schéma corporel qui est par ailleurs en constante évolution au fil du temps. Apprendre à être au plus proche de ses ressentis est donc essentiel pour évoluer vers ses objectifs.

Le principe d’adaptabilité :

Ce principe permet de véhiculer l’idée qu’un accompagnement en sophrologie est fait sur-mesure à l’individu. Le sophrologue s’adaptera toujours au maximum à son client, afin que la pratique en séance soit la plus confortable et la plus adaptée possible. Le sophrologue optimise chaque moment vécu avec son client afin que ce moment soit le plus riche en ressentis.

Le principe de réalité objective :

Ce principe donne au sophrologue l’obligation d’accueillir toute personne sans préjugé ou jugement. Il impose aussi au sophrologue d’être lucide sur ses capacités et ses limites personnelles/professionnelles afin de placer le client dans les meilleures conditions et de garantir une relation de confiance durable.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à KhepriSante

Connexion